Est-ce que le cbd est utile pour lutter contre l’arthrose ?

La-Tour-Genoise.com » Beauté » Bien-être » Est-ce que le cbd est utile pour lutter contre l’arthrose ?

Encore appelé cannabidiol, les vertus thérapeutiques du CBD sont de plus en plus mises en évidence dans le traitement de l’arthrose.

Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effet psychoactif.

Les produits à base de CBD peuvent donc être utilisés comme complément au traitement conventionnel pour soulager les douleurs qu’engendre l’arthrose.

Les effets anti-inflammatoire et analgésique du CBD pour soulager l’arthrose

Si le CBD n’est pas un médicament, son effet sur la douleur liée à une maladie comme l’arthrose intéresse le monde médical et fait l’objet de nombreuses recherches depuis des décennies.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une pathologie dégénérative qui est source de douleurs intenses. Elle touche généralement des sujets âgés de 40 à 50 ans. Elle consiste en la dégradation des couches de cartilages qui protègent l’extrémité des os au niveau des articulations. Cette dégradation provoque des crises aiguës au niveau des genoux, de la hanche, de la colonne vertébrale, des doigts, etc. Les patients atteints de cette maladie sont traités grâce à des analgésiques et des anti-inflammatoires qui leur permettent de soulager la douleur.
Si à ce jour, il n’existe aucun remède pour guérir l’arthrose, plusieurs études ont démontré les effets positifs du CBD pour soulager les douleurs. Ainsi, l’utilisation du CBD fait partie de l’un des traitements alternatifs et sans effets secondaires qui aident à soulager les souffrances des patients atteints de l’arthrose.

Comment le CBD agit-il sur les douleurs articulaires liées à l’arthrose?

Plusieurs études sont réalisées sur les propriétés anti-inflammatoires du CBD et ses capacités à lutter contre les douleurs chroniques. Il aide non seulement à soulager le patient, mais peut également avoir un important effet préventif sur le long terme.

En effet, les chercheurs américains ont publié en 2017 dans le PAIN Journal de l’IASP (International Association for the Study of Pain) une étude réalisée sur des rats. Celle-ci indique que l’administration de CBD en local aide à bloquer les douleurs arthrosiques.

Mieux, un traitement préventif semble empêcher la survenue des douleurs et lésions nerveuses dans les articulations arthrosiques.

À la lumière de cette étude, vous comprenez que le cannabidiol interagit avec les récepteurs du cerveau. S’il ne peut pas se substituer à un traitement conventionnel contre l’arthrose, il peut valablement être utilisé comme traitement complémentaire.

Sous quelle forme faut-il consommer le CBD pour traiter les douleurs liées à l’arthrose ?

Le cannabidiol est commercialisé sous plusieurs formes en France. Pour traiter les douleurs liées à l’arthrose, il est préférable d’utiliser le CBD sous forme d’huile essentielle. Celle-ci peut être appliquée en fonction des maux à soulager.

Ainsi, pour venir à bout des douleurs chroniques et intenses liées à l’arthrose, l’huile de CBD peut être consommée par ingestion.

Pour un début de traitement, on dépose quelques gouttes sous la langue. Il est important de commencer avec un faible dosage pour augmenter progressivement en fonction des besoins de l’organisme.

Quant aux douleurs relativement légères passagères, il faut opter pour un traitement local. Celui-ci consiste à une application externe de quelques gouttes d’huile de CBD pour se masser.

Enfin, pour apprécier votre traitement de CBD contre les douleurs de l’arthrose, il faut veiller à la qualité du produit. Celle-ci est notamment liée à l’absence de pesticide lors de la culture du chanvre et du mode d’extraction des molécules de CBD utilisé par le fournisseur.

Où acheter du CBD pour soulager vos douleurs d’arthrose ? 

Le CBD est actuellement consommé pour de nombreuses vertus, dont celle de soulager de nombreuses douleurs. Pour information, le cannabidiol peut également vous aider à gérer vos angoisses, vos périodes de stress ou encore vous aider à trouver le sommeil plus facilement. Du point de vue médical, certaines études montreraient que cela retarderait la multiplication des cellules cancéreuses ou réduirait le nombre de crises de certaines maladies, comme l’épilepsie. Quels que soient vos besoins, vous pourrez vous procurer du CBD au même endroit. Reste à savoir où.

Sachez que vous aurez le choix entre vous rendre dans une boutique spécialisée ou faire vos achats sur internet. En ce qui concerne les boutiques, elles ne sont présentes que dans les grandes villes. Il n’est donc pas évident que vous en trouviez une proche de chez vous. Vous aurez plus de possibilités sur internet. Attention, vous devez être vigilant pour commander sur un site qui vous propose du CBD légal. En effet, en France, il est interdit de consommer du cannabis contenant plus de 0,2 % de THC, cette substance qui est psychotrope. 

Si vous ne savez pas sur quel site vous rendre, vous pouvez commander ici. Tous leurs produits sont légaux et tracés. Il y a également une collaboration avec un laboratoire indépendant français. Quoi qu’il arrive, nous vous conseillons de toujours garder la facture, pour prouver l’origine de vos achats. Si vous le pouvez, conservez également l’emballage du produit acheté. Vous y trouverez :

  • des fleurs de CBD
  • de l’huile de CBD
  • du eliquide
    Sachez également que vous pourrez aussi acheter des produits cosmétiques ou encore d’autres pour soigner vos animaux. En effet, eux aussi peuvent souffrir de crises d’arthrose. 

Si vous choisissez de vapoter du CBD pour calmer vos douleurs, vous devez savoir qu’il est conseillé de ne pas le mélanger avec de la nicotine, car les effets vont s’annuler. Il est donc recommandé d’acheter une seconde cigarette électronique pour vapoter uniquement votre CBD. Cela vous évitera de devoir vider et nettoyer le réservoir après chaque utilisation. Vous devrez également vérifier vos réglages. On ne vapote du cannabidiol comme un eliquide classique. Par exemple, il ne faut pas faire de grands nuages de vapeur. Vous devez également choisir une inhalation indirecte, pour garder la vapeur dans un premier temps dans la bouche, avant de l’envoyer dans les poumons.