Pourquoi le CBD est légal ?

La-Tour-Genoise.com » Vie pratique » Cigarette electronique » Pourquoi le CBD est légal ?

CBD, vous avez forcément entendu parler de ce fameux cannabidiol ou cannabis light ou tout simplement “l’or vert”, une substance extraite du cannabis au même titre que le THC qui est la substance psychoactive qui modifie les sensations et états de conscience, tandis que le CBD a juste un effet de détente puisqu’il agit sur l’hormone du bonheur, “la sérotonine. cette molécule du bien-être intrigue et pique la curiosité de nombreux Français qui se lancent dans l’expérimentation, raison pour laquelle, la France est le premier pays consommateur de l’Europe.

Les bienfaits du Cannabidiol légal

En janvier 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu officiellement au CBD un fort potentiel thérapeutique, et estime qu’il n’est pas nocif et qu’il n’a pas de potentiel addictif, une année après, c’est au tour de l’Organisation des Nations Unies (ONU) de l’affirmer, un pas en avant devant une pratique trop discutée jusqu’à présent.

Le CBD qui agit sur les récepteurs liés à la douleur ou à l’anxiété, pourrait à la fois servir d’antidouleur, antidépresseur ou jouer un rôle dans le sevrage des addictions, il est aussi utilisé par les joueurs pour calmer les douleurs post-entrainement, accélérer la guérison de certaines blessures et améliorer le sommeil, d’ailleurs, en 2018, l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a retiré le CBD de la liste des produits dopants.

Ses vertus, on peut en compter encore plusieurs, surtout concernant le traitement des maladies physiques ou carrément psychiques. On connait l’efficacité de cette molécule contre certains effets secondaires de chimiothérapie, mais aussi pour soulager les malades

dans :

  • Un certain nombre d’épilepsie ;
  • de douleurs neuropathiques ;
  • de sclérose en plaques ;
  • ou dans le cadre de soins palliatifs.

En ce qui concerne les effets relaxants, ils sont tellement courtisés que des sachets d’infusions sont très utilisés à ces fins, il y a aussi des gens atteints de maladie de Crohn ou plusieurs types de cancer qui trouvent un certains effet soulageant que tous les autres médicaments ne procurent pas. On trouve aussi des gens qui le fument pour pouvoir arrêter de consommer ce qu’ils achètent dans la rue comme des psychotropes, donc, ils préfèrent passer par la molécule de CBD pour pouvoir palier à l’effet de manque qu’ils vont ressentir en les arrêtant totalement tout en étant sur un produit relaxant.

Certaines études ont montré aussi que le CBD est bon contre la schizophrénie, la maladie de parkinson, la maladie d’Alzheimer, l’arthrite, les maladies cutanées et la régénération de la peau.

Cannabidiol légal est-il une drogue ?

Le Cannabidiol légal n’est pas une drogue, toutefois, il vient du cannabis donc, on peut faire la confusion. En fait, la législation en France stipule qu’on a le droit de consommer du CBD en France mais il ne faut pas qu’il y ait plus de 0,2% de THC dans les produits qu’on consomme !

Parallèlement, c’est très efficace pour les muscles, pour certains malades ou pour ceux qui veulent arrêter le cannabis, du coup, il y a eu plus d’une centaine de boutiques nommées « coffee shop » qui ont ouvert pour surfer sur la vague en 2018, sauf que le gouvernement s’est rétracté en proclamant que ces boutiques sont très incitatives et les a fermées.

Faut-il consommer du Cannabidiol légal ?

L’OMS préconise de nouvelles recherches pour assoir définitivement les possibilités thérapeutiques de la molécule, pour toutes ces raisons, le CBD est commercialisé partout dans le monde, principalement sur internet et sous différentes formes :

  • En huile ;
  • en pommade ;
  • en gélule ;
  • en liquide pour cigarette électronique ;
  • sous forme d’herbe ou de résine.

Le cannabidiol intrinsèquement seul présente un profil d’effets secondaires très rassurant, cependant, dans les cas d’épilepsie quand elle est associée à des médicaments anti épileptiques, on suspecte des interactions qui augmentent les effets secondaires possibles, aussi, on note une forme de diarrhée pendant sa prise chez certains individus.

Pour finir, on peut dire qu’en dehors des interactions avec certains antibiotiques, le cannabidiol a un profil largement rassurant, il suffit de prévenir les patients déjà sous traitement d’éventuels effets secondaires désagréables, et d’arrêter la prise en cas de fortes diarrhées, même si quand il s’agit d’effet apaisant, il y a beaucoup plus d’autres méthodes plus sûres, expérimentées et vérifiées, que de passer par la cannabidiol.