Mobilier urbain en bois : un choix avantageux et une gamme variée de solutions

La-Tour-Genoise.com » Administratif » Mobilier urbain en bois : un choix avantageux et une gamme variée de solutions

Désignant l’ensemble des aménagements (publics ou privés) destinés à répondre aux divers besoins des usagers d’une ville ou d’un village, le mobilier urbain exige, lors de son choix, la prise en compte de plusieurs paramètres, dont le matériau de confection.

Dans ce cadre, le mobilier urbain en bois est aujourd’hui l’une des options privilégiées par les communautés et leurs dirigeants. Choix qui s’explique autant par les caractéristiques propres de ce matériau que par le large éventail disponible en la matière.

Quels sont les avantages du mobilier urbain en bois ?

Trois principales caractéristiques du bois en font un matériau de choix pour la fabrication des composants urbains.

Mobilier urbain en bois : un choix écoresponsable

D’un point de vue écologique, le bois est un choix naturel qui présente d’évidents atouts :

  • C’est une source d’énergie renouvelable ;
  • Il est abondant : la réserve de bois disponible en France est largement supérieure à la récolte ;
  • Il est disponible localement ; ce qui limite les émissions de gaz à effet de serre liés au transport ;
  • Il est certifié en France ; ce qui le rend traçable tout au long de sa carrière grâce aux labels PEFC et FSC marquant les forêts gérées durablement.

De plus, l’exploitation du bois n’engendre pas de gaspillage d’eau potable et ne génère qu’une faible quantité de déchets et de polluants. Tout cela, sans oublier que le bois est un matériau facilement recyclable.

Un matériau durable

Pour la conception du mobilier urbain, le bois bénéficie d’un traitement autoclave. Ce dernier optimise la résistance du matériau aux potentielles agressions climatiques et biologiques. Ce qui permet une prolongation de la durée de vie du mobilier qui peut ainsi durer plusieurs décennies supplémentaires.

En règle générale, on utilise du bois autoclave de classe 4 pour la conception du mobilier urbain. Cette catégorie de bois conserve durablement ses propriétés, même lorsqu’il est en contact prolongé avec le sol et est fréquemment soumis à des périodes humides.

En outre, le traitement autoclave réduit considérablement les frais d’entretien.

Un choix esthétique

Le bois apporte une touche d’élégance et de noblesse aux espaces publics. Cependant, afin de conserver l’aspect esthétique du mobilier urbain en bois, il est nécessaire de lui apporter un traitement anti-UV et un soin au saturateur.

Quels types de mobilier urbain en bois sont disponibles ?

En fonction de l’usage prévu, plusieurs catégories de mobilier urbain en bois sont envisageables pour les espaces publics.

Le mobilier urbain de voirie

Ces composants permettent aux usagers d’accéder aux voies de circulation en toute sécurité, y compris les Personnes à Mobilité Réduite (PMR). C’est par exemple le cas des passerelles et des séparateurs de voies.

Le mobilier signalétique en bois

Il s’agit des éléments de signalisation routière, thématique et directionnelle. Cette catégorie comprend les panneaux de signalisation, les bornes urbaines, les supports à vélos, les barrières de ville, etc.

Le mobilier urbain de détente

C’est le type de mobilier urbain le plus commun. Fontaines d’eau en bois, bancs et chaises publics, tables de pique-nique, mobilier de jeux, planchas et barbecues, etc., sont autant d’exemples de mobilier de détente en bois que peuvent acquérir les mairies et les communes.

Le mobilier d’éclairage et d’habillage urbain

Les composants de cette catégorie concernent l’éclairage des villes/villages, le pavage, le dallage et la protection de l’espace public : lampadaires, protecteurs d’arbres et jardinières, entourages d’arbre…

Ceux conçus en bois apportent une touche assez particulière à l’esthétique des espaces dans lesquels ils sont installés.

Le mobilier de propreté

Le mobilier de propreté a pour fonction d’assurer le maintien de la salubrité des lieux publics. Il inclut donc les composants tels que les poubelles et les cendriers publics.