Quels sont les avantages de créer une sci familiale pour acheter un bien immobilier ?

La-Tour-Genoise.com » Administratif » Quels sont les avantages de créer une sci familiale pour acheter un bien immobilier ?

La société civile immobilière est une organisation juridique qui permet à deux associés au moins d’acquérir et de gérer des biens immobiliers. Si ces personnes appartiennent à une même famille, il s’agit d’une SCI familiale. Cette forme d’organisation en matière de gestion immobilière présente de multiples avantages pour les parties concernées.

Une répartition équitable des parts sociales

La gestion d’une entreprise peut être complexe surtout en ce qui concerne le partage des bénéfices qui découle de l’exercice. Toutefois, si en amont des mesures ont été définies pour une meilleure répartition, les désaccords qui peuvent en résulter sont minimisés. C’est bien pour cette raison que créer une SCI familiale pour acheter un bien immobilier est avantageux pour les entreprises à caractère familial. Cela est d’autant plus judicieux lorsqu’ils projettent investir dans le domaine de l’immobilier.

En effet, cet outil juridique d’aide à la gestion va permettre une meilleure répartition des parts sociales qui reviennent à chaque associé. Ce processus est établi sur la base du montant de la souscription de chacun. La création de la SCI permet donc :

  • la célérité,
  • la confiance,
  • et la traçabilité dans la gestion.

La répartition des biens sera ainsi équitable, fiable et sûre grâce à la mise en place de ce statut d’entreprise.

Offre un large choix d’imposition

La création d’une SCI permet à la société de faire un choix de régime d’impôt adapté à la situation financière de son activité. En effet, une entreprise traditionnelle ne jouit que d’un seul régime fiscal pour s’acquitter de ces redevances envers le fisc. Compte tenu de son statut, elle est donc obligée de se conformer à type d’impôt.

Dans le cas d’une SCI, les associées ont la possibilité de souscrire à un impôt au nom de chaque associé ou au nom de la société. L’administration fiscale donnera la possibilité aux associés de redistribuer les dividendes ou de les capitaliser. L’autre avantage qu’ils tireront de leur régime d’imposition, c’est que l’amortissement de leurs locaux sera constaté par une dotation qui sera déduite sur le résultat imposable de l’exercice.

Les membres de la famille peuvent se retirer sans préjudice

Les règles juridiques inhérentes à la SCI autorisent une composition autonome de l’équipe dirigeante. En effet, un membre de la famille peut retirer ses actions des biens immobiliers à tout moment sans que cela n’affecte en rien le bon fonctionnement de la société. Il a également la possibilité de quitter l’organisation en cédant ses actions à un parent proche.

Ainsi, le patrimoine immobilier de la famille peut se transmettre d’une génération à une autre sans que cela impacte le partage des bénéfices. Le bien immobilier acquis par les parents peut être légué aux enfants proportionnellement aux souscriptions. Par ailleurs, un associé a la possibilité, au besoin d’augmenter ou de réduire ses parts.

Le mode de gestion du bien immobilier proposé par la SCI est un avantage majeur pour la pérennité des acquisitions immobilières au sein d’une famille. Il va permettre d’éviter des conflits de toutes sortes qui pourraient engendrer la dissolution de l’entreprise. Conformément aux dispositions de ce statut juridique, un associé SCI qui ne voudra plus faire partie de l’organigramme sera appelé à céder ses titres. Ces derniers lui seront achetés en numéraire. Il n’aura donc plus la possibilité de récupérer sa part du bien immobilier.