Comment se passe la défiscalisation d’une SCPI ?

La-Tour-Genoise.com » Immobilier » SCPI » Comment se passe la défiscalisation d’une SCPI ?

Pour réaliser une opération de défiscalisation, beaucoup s’orientent vers le secteur de l’immobilier. Dans ce cadre, un investissement via des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), est la meilleure option possible. Il s’agit là d’un type de placement immobilier qui offre de nombreux avantages. Non seulement, il permet d’acquérir des parts conséquentes mais aussi de maîtriser certains risques. Voici comment s’opère la défiscalisation d’une SCPI.

Défiscalisation d’une SCPI : de multiples possibilités

Dans le domaine de l’immobilier en général et de l’investissement en SCPI, de nombreux dispositifs ont été mis en place pour faciliter la scpi défiscalisation. Dans le domaine de l’immobilier ancien, il est devenu tout aisé de réduire son imposition grâce notamment :

  • à la loi Malraux,
  • au déficit foncier,
  • au dispositif monuments historiques, etc.

Il en est également ainsi dans l’immobilier neuf. En effet, grâce à des dispositifs comme la loi Pinel ou la loi Censi-Bouvard, il est tout à fait possible d’acheter un appartement neuf éligible. Ce qui permet alors de défiscaliser comme il se doit. Aujourd’hui, le dispositif de défiscalisation SCPI le plus plébiscité, c’est la loi Pinel. D’ailleurs, celui-ci a subi quelques modifications et a été récemment prolongé jusqu’en 2024.

Défiscalisation scpi Pinel

La SCPI Pinel, en plus d’immobilier Pinel, se compose selon les SCPI, d’immobilier neuf (VEFA), d’immobilier réhabilité, tous éligibles Pinel. La défiscalisation scpi pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôts de 2% par an durant les 9 premières années. Ensuite cela se limite à 1 % par an lors des 3 dernières. Ces SCPI fiscales permettent à l’investisseur immobilier de bénéficier d’un complément de revenus régulier et d’optimiser sa situation fiscale. Toutefois, dans la défiscalisation scpi pinel, il y aura moins de souplesse dans la durée car le processus de la revente est entre les mains d’une société de gestion.

Cela fait que tant que celle-ci n’a pas procédé à la vente, le souscripteur ne pourra pas rentrer dans ses fonds. Après 1 à 2 ans pour l’acquisition sur les biens, vous pourrez profiter de 12 ans de réduction fiscale. Pour l’investisseur immobilier qui souhaite défiscaliser sans avoir de gestion, la SCPI Pinel constitue donc un formidable outil sur lequel miser. Vous pourrez choisir une société de confiance où vous pourrez placer votre argent et qui investit selon les critères de la loi Pinel. Ces critères peuvent concerner la durée d’engagement de location ou le zonage correspondant, entre autres.

Défiscalisation scpi Malraux et déficit foncier

La défiscalisation scpi Malraux s’inscrit dans la même lignée que la loi Pinel. Il faut investir sur un parc immobilier de biens éligibles à la loi Malraux. Cela nécessitera alors une cote part importante de travaux à mener qui peut atteindre 65 % au minimum. Ce qui permet ensuite de pouvoir profiter de réduction d’impôt jusqu’à 30 % associée à un plafond de 100 000€ de travaux.

À l’image de la défiscalisation scpi pinel, celle avec la loi Malraux spécifie une durée de conservation de 9 ans. Cependant, les sociétés SCPI peuvent s’engager sur des durées entre 12 et 15 ans. Dans le cas de la défiscalisation scpi déficit foncier, la cote part des travaux du parc immobilier sera déduite de vos revenus fonciers. En plus, vous pourrez en tirer un revenu fiscal qui peut atteindre les 10 700 € par an avec un surplus différable sur 10 ans.

Découvrez les autres dispositifs de défiscalisation

Vous avez récemment pensé à investir dans un bien à mettre en location, qui vous permettra de percevoir un revenu complémentaire chaque mois. Si vous en avez déjà entendu parler, vous ne savez pas exactement comment fonctionne la defiscalisation d’appartement, et vous aimeriez obtenir davantage d’informations avant de vous lancer dans votre achat. Nous avons abordé un peu plus haut les dispositifs Pinel et Malraux, mais il en existe d’autres qui pourraient vous être favorables. Faisons un tour d’horizon de ces derniers pour y voir un peu plus clair.

Défiscalisation Denormandie et Cosse Ancien

Le dispositif Cosse Ancien, mis en place par la ministre du logement Emmanuelle Cosse, a pour visée de réduire la fiscalité des loyers perçus par les propriétaires de biens, à condition que ces derniers acceptent de baisser leurs loyers (un peu plus bas que la moyenne). Ce système de défiscalisation vient remplacer le Borloo ancien et le Besson. Cette incitation à la baisse des loyers peut être particulièrement intéressante : plus l’effort que vous ferez sur le montant de votre loyer est important, plus la réduction d’impôt sera conséquente. Elle peut, en effet, atteindre 70 % du loyer hors charge, et 85 % dans le cadre d’une location sociale gérée par une association.

Ce régime, applicable jusqu’à la fin de l’année 2022, a fusionné progressivement avec le dispositif Denormandie. Ce dernier se rapproche de la loi Pinel, à la différence qu’il s’applique pour des biens immobiliers anciens avec travaux. Certaines villes en particulier sont concernées, puisqu’elles font partie du plan « Action Coeur de ville », là où la loi Pinel n’est plus utilisable. Ainsi, les personnes souhaitant investir dans l’une de ces 222 villes pourront réhabiliter des logements en y effectuant des travaux.

Défiscalisation Censi-Bouvard, pour les autres types d’investissements immobiliers

Vous le savez sans doute, il n’est pas obligatoire d’acheter une maison ou un appartement lorsqu’on souhaite investir dans l’immobilier. D’ailleurs, lorsqu’on fait partie d’une SCPI, il n’est pas rare de trouver parmi son portefeuille de biens des EHPAD, ou des résidences de services (résidences de tourisme, résidences étudiantes). Ces résidences sont de plus en plus nombreuses sur le territoire français, et le dispositif Censi-Bouvard est justement là pour encourager les propriétaires à investir dans ce type de biens.

Pour bénéficier de la réduction d’impôts de 11 % promise par Censi-Bouvard, il vous faudra vous engager à mettre le bien en location pour une durée de 9 ans.