En combien de temps peut on obtenir une contre expertise incendie ?

La-tour-genoise.com » Assurance » En combien de temps peut on obtenir une contre expertise incendie ?

Il est très fréquent de voir en cas d’incendie ou de sinistre, les sociétés d’assurance proposer des montants d’indemnisation relativement dérisoires par rapport au drame survenu. C’est l’occasion pour le sinistré de faire appel à un contre-expert ou à un expert dans le privé. Découvrez ici les nombreux atouts offerts par la procédure de la contre-expertise incendie et en combien de temps il est possible de l’obtenir.

La procédure de la contre-expertise incendie et ses avantages

Lorsqu’un sinistre tel qu’un incendie survient dans une habitation, il est impératif de le notifier à sa compagnie d’assurances pour pouvoir être indemnisé. L’assureur va alors évaluer l’indemnisation à laquelle la victime du sinistre a droit en mandatant un expert immobilier chargé de l’estimation des dégâts liés au sinistre. C’est donc sur la base du rapport de cet expert que l’indemnisation sera calculée et versée au sinistré. Néanmoins, comme cela est souvent le cas, la personne intéressée peut contester le montant des dédommagements, ce qui l’amènera donc à faire appel à un contre-expert dans le but de revoir à la hausse la somme d’indemnisation jugée insuffisante.

C’est donc en cela que réside le principal atout d’une contre-expertise incendie. Elle permet essentiellement au sinistré d’obtenir une réparation financière optimale des dégâts causés par l’incendie. Il est de notoriété publique que les compagnies d’assurances font tout ce qui est en leur pouvoir pour indemniser le plus faiblement possible leurs clients, mais aussi pour éviter toute intervention d’un contre-expert. En effet, lorsqu’un client sinistré fait appel à un expert autre que celui de l’assureur, ce dernier est plus susceptible d’émettre un avis extérieur objectif. Il remet donc en cause la piètre proposition de l’assureur, et surtout, il fait grimper le montant de l’indemnisation par le biais de négociations avec la société d’assurance. À part cet avantage majeur, c’est le contre-expert qui va :

  • monter des dossiers de dommages des biens mobiliers et immobiliers ;
  • rédiger la demande d’indemnisation ;
  • défendre les intérêts des sinistrés face à l’assureur ;
  • et s’assurer de l’application des mesures de précaution.

En principe, une contre-expertise incendie n’est pas longue à obtenir. Après l’enquête de la compagnie d’assurances qui n’excède pas souvent les 15 jours, celle de l’expert privé sollicité peut avoir la même durée voire plus, en fonction de la gravité et de l’ampleur des dégâts occasionnés par le sinistre.

À qui revient le coût de la contre-expertise incendie ? contre expertise incendie

En principe, c’est à la compagnie d’assurances qu’incombe la responsabilité de couvrir les honoraires du contre-expert en matière de sinistre incendie. Toutefois, vous devez prendre vos précautions en prenant le soin de bien vérifier les clauses du contrat qui vous lie à votre compagnie d’assurances. En effet, la plupart d’entre elles ne prévoient rien dans le cas d’une contre-expertise incendie dans leurs contrats.

En d’autres termes, cela veut dire que c’est au client que revient injustement la responsabilité de payer les coûts engendrés par la contre-expertise incendie. Faites donc attention sur les conditions générales et les conditions spécifiques du contrat d’assurance que vous concluez. Assurez-vous de signer un document réglementaire avec une compagnie d’assurances qui règle des honoraires de contre-expertise incendie jugée « normaux ».

Un spécialiste pour votre contre expertise incendie

Certains contrats sont assez complexes à comprendre et même à maîtriser. La meilleure solution consiste à vous rapprocher d’un professionnel qui pourra clairement vous renseigner et vous aider à envisager les meilleures solutions. De ce fait, vous aurez une bonne contre expertise incendie avec EAB et vous ne serez pas déçu par toutes les caractéristiques proposées. Comme c’est le cas pour de nombreux domaines, vous devez prendre le temps de sélectionner le meilleur prestataire.

  • Il faut savoir que toutes les expertises sont différentes, car vous aurez des dégâts plus ou moins conséquents à prendre en compte.
  • En effet, l’incendie n’est pas le seul problème, car ces experts peuvent s’attarder sur d’autres sinistres.
  • Il est alors impératif de demander de l’aide pour obtenir une indemnisation de qualité qui vous permettra d’envisager des travaux dans les meilleures conditions.
  • Généralement, la première visite est gratuite, cela permet de jauger l’importance des dégâts ainsi que les conséquences.
  • Une équipe est donc dépêchée sur place et vous pouvez ensuite lancer toutes les procédures si le contrat proposé répond à vos exigences.

En effet, ces professionnels peuvent clairement vous informer concernant tous les problèmes, les conditions, les indemnisations… Vous devez vous entourer des meilleurs pour être certain que l’expertise sera adaptée à vos besoins. Ce cabinet a donc l’habitude de traiter des sinistres de ce genre, il possède les connaissances nécessaires. L’incendie nécessite toujours une contre expertise et ces spécialistes peuvent se déplacer dans plusieurs villes. Nous vous conseillons de prendre rapidement contact avec eux pour qu’ils puissent vous épauler au cours de cette période plus ou moins difficile. Sur la page d’accueil, vous aurez même un tchat qui permet d’obtenir rapidement des informations concernant la marche à suivre.

Grâce à ce cabinet, la contre expertise sera une simple formalité.

Une expertise est souvent obligatoire en fonction des contrats

Que ce soit pour l’incendie, le dégât des eaux, un vol, une agression ou encore un cambriolage, les assureurs sont en mesure de demander des expertises. Vous ne devez pas faire appel à des professionnels puisque ce sont les organismes qui s’occupent de ces démarches. Vous avez votre version des faits par exemple et les experts peuvent grâce à leur savoir-faire et à leurs connaissances évaluer en toute transparence les dégâts et les dommages.

  • Pour un incendie, vous aurez alors une expertise et même une contre-expertise pour identifier les dégâts.
  • Il est important de noter que le rapport peut être favorable ou défavorable, cela dépend des éléments qui auront été rassemblés.
  • Le contre-expert peut alors confirmer les informations partagées par l’expert lors d’une première intervention.
  • Il peut toutefois être en désaccord avec les conclusions de la première enquête.

Cette expertise est toutefois indispensable puisqu’elle permet de déterminer l’estimation des dégâts, et éventuellement la somme qui sera versée aux victimes. Par conséquent, si ces professionnels ne peuvent pas se mettre d’accord, un troisième expert sera alors mandaté et sa vie devrait trancher. Dans ce cas de figure, les démarches seront toutefois plus longues et laborieuses.

Êtes-vous bien assuré contre les incendies ?

Que ce soit pour les maisons, les voitures ou les entreprises, il est impératif de bien assurer tous les appareils et les domiciles. En effet, un incendie peut se produire rapidement et pour diverses raisons. Dans la plupart des cas, un produit peut être défaillant, mais il y a aussi des négligences, voire des accidents qu’il ne faut pas mettre de côté. Par conséquent, avant de penser à une future contre-expertise, vous devez vous concentrer sur l’assurance.

  • Lors de la souscription, il faut bien prendre le temps de lire toutes les lignes et de se renseigner sur les différentes garanties.
  • En effet, nous avons tendance à minimiser certaines protections en pensant qu’elles ne seront pas utiles.
  • Il est souvent préférable de sélectionner les packs les plus complets afin de profiter d’une assurance avec de nombreuses garanties.

Avec la contre-expertise, si vous êtes bien assuré, vous pourrez obtenir une indemnisation confortable qui vous permettra aussi de réaliser tous les travaux. Par contre, lorsque l’assurance ne prend pas en charge toutes les réparations, cela peut être problématique pour votre portefeuille notamment. De ce fait, si vous souscrivez un contrat pour votre logement ou votre entreprise, soyez très vigilant.