Pourquoi fait-on un relevé d’architecture ?

Si vous désirez en savoir plus sur les dimensions d’un ouvrage existant, vous aurez sans aucun doute besoin d’un relevé d’architecture. Il s’agit d’une représentation graphique ou plutôt d’une étude qui vous renseigne de façon …

Si vous désirez en savoir plus sur les dimensions d’un ouvrage existant, vous aurez sans aucun doute besoin d’un relevé d’architecture. Il s’agit d’une représentation graphique ou plutôt d’une étude qui vous renseigne de façon intégrale sur les caractéristiques d’un bâtiment. Il sert donc à déterminer avec exactitude les mesures d’un édifice. Voici en détail  l’utilité d’un relevé d’architecture et comment celui-ci se fait.

Le relevé d’architecture : pour quoi faire ? 

Si vous vous demandez pourquoi fait-on un relevé d’architecture, notez qu’il s’agit d’un document qui renseigne de façon claire et précise sur la structure et l’état d’un édifice. Ainsi, les résultats des études architecturales permettront de cibler les points faibles ou les déficiences d’un bâtiment. Le relevé de plan architectural est généralement établit en prélude des travaux comme la rénovation ou l’extension d’une propriété. Dans ce contexte-là, l’étude permet de calculer la superficie de la bâtisse concernée. Quant aux résultats du relevé, ils servent à déterminer les écarts entre la construction réalisée et le plan originellement établi.

Le relevé d’architecture est également utile lorsque le propriétaire d’une construction souhaite établir un plan de sécurité. Étant donné que la représentation prend en compte les élévations (internes et externes), plans d’étages et coupes transversales (optionnel), l’étude lui fournit un enregistrement total de sa propriété.

Comment se réalise un relevé d’architecture ?

Pour faire un relevé d’architecture, il vous faut faire appel à un géomètre expérimenté et ce, pour être rassuré par rapport la qualité du travail. Pour choisir votre professionnel, vous devez donc de tenir compte d’un certain nombre de paramètres. Il va sans dire que ce dernier doit avoir de l’expérience dans le domaine, ce qui implique une maîtrise totale de l’étude architecturale.

Pour la réaliser, notez que tout commence par l’arpenteur qui se charge de prendre les informations sur la structure complète du bâtiment. Il arbore les alentours afin de mieux connaître le cadre à étudier. Lorsque la construction, objet de l’étude, est assez grande, l’arpentage se fait par section. Toutes les mesures relevées lors de chaque bornage sont ensuite reportées dans un document qui servira de plan de base.

L’étude ne s’arrête toutefois pas là car la structure des planchers, l’épaisseur ainsi que la hauteur des plafonds sont pris en compte pour mesurer les élévations. L’épaisseur des murs est aussi mesurée à l’intérieur comme à l’extérieur du bâtiment. En somme, il s’agit d’une opération qui doit être menée avec minutie car toute erreur ou omission peut avoir de graves conséquences.

Jadis, l’étude se réalisait de façon manuelle avec du papier et un crayon. Aujourd’hui cependant, grâce aux nouvelles technologies, il est possible de présenter les résultats sous format 3D. Ce qui permet d’aller beaucoup plus vite.

Quels sont les outils utilisés pour les mesures ?

Pour mener une étude architecturale, quelques outils de mesure sont nécessaires.

L’appareil photo

L’appareil photo est utilisé par les géomètres pour prendre des clichés de bâtiments. Ceux disposant de rayons infrarouges sont les plus adaptés pour l’opération.

Le mètre à ruban laser

Le mètre à ruban laser est très efficace pour le calcul des grandes dimensions, dômes ou autres grandes structures. Il a une amplitude pouvant atteindre 200 mètres. Cet outil est assez précis et facile à utiliser.

Les équipements de protection

Les géomètres doivent se munir de casques, chaussures de sécurité et de gants afin d’assurer leurs sécurités pendant l’étude.

Rate this post

Laisser un commentaire