Comment organiser un voyage initiatique ?

La-Tour-Genoise.com » Voyager » Comment organiser un voyage initiatique ?

Le voyage initiatique est représenté comme un instant de détente et de découvertes. L’idée essentielle d’un voyage initiatique est de changer notre état d’esprit par ce voyage. Ce voyage vous aide à quitter votre zone de confort. Vous désirez vous lancer dans une telle aventure ? Nous vous proposons ici quelques pistes pour l’organisation de votre voyage.

Choix du moment

De nature, programmer un voyage initiatique est une question de timing. On ne s’y oblige pas. Il s’agit d’un besoin qui se révèle de manière spontanée. Quand vient le moment, la nécessité de voyager, prendre des vacances et vivre autre chose est le seul désir présent. La plupart des personnes choisissent de voyager durant des périodes de remises en question sur soi-même ou sur un aspect particulier de leur vie.

D’autres sont enclins à voyager après la perte d’un proche, une résiliation contractuelle, une rupture provoquant un mal-être profond. À ce moment, effectuer un voyage initiatique pour se changer les idées et découvrir de nouvelles cultures est la meilleure option.

La sélection de la destination

Il existe des anecdotes urbaines qui garantissent des itinéraires de voyage qui bouleverseront votre vie : Grèce, Costa-Rica, Brésil, Tibet pour ne citer que ceux-là. Il n’existe pas de destination miraculeuse qui puisse traiter un mal. Il n’existe pas de destinations plus fantastiques que d’autres. Vous aurez des vécus différents d’une destination à une autre.

Certaines routes se rapprochent à des quêtes religieuses (St Jacques de Compostelle) d’autres à des histoires lugubres (camp de concentration en Allemagne). Une fois votre destination choisie, renseignez-vous sur les possibilités de logement :

  • hébergement chez des habitants,
  • woofing (hébergement et restauration contre des heures de travail),
  • réservation des hôtels,
  • location de mobil home.

Les agences de voyage se rendent toujours disponibles pour faciliter l’organisation de voyage aux citoyens. Ils ont connaissance des formalités pour la majorité des itinéraires (passeport, traditions, papier d’entrée, visa).

L’option du voyage seul ou accompagné

D’une personne à une autre, il est facile de choisir de voyager seul ou accompagné. Beaucoup sont ceux qui ont la frousse de voyager seul car synonyme pour eux de solitude et d’ennui. Il faut plutôt penser qu’effectuer un voyage initiatique seul vous donne suffisamment de liberté pour votre destination et vos distractions et vous permet de vous détendre.

Voyager avec un accompagnateur de groupe, restreint sans nul doute l’itinéraire de voyage. À titre illustratif, si vous trouvez un accompagnateur qui vous met en confiance, et qu’il ne visite que l’Europe alors que vous désirez faire aussi l’Asie, un problème se pose. Toutefois, gardez à l’esprit que ce n’est pas le lieu qui importe mais plutôt vos vécus durant le voyage.

Le financement

Trouvez un financement pour un voyage initiatique n’est pas mission impossible. Un prêt d’un ami, une rentrée d’argent fortuite, la liquidation de certains objets peu utiles. Face à certaines situations, il nous est facile de nous y déroger en consultant nos comptes en banque, nos économies et nos épargnes. Si vous agissez pareil dans ce cas, votre voyage tombera à l’eau sans avoir même débuté.

Il ne s’agit pas d’acquérir une grosse dette. Mettez-vous à l’esprit qu’en réalisant quelques heures supplémentaire, en liquidant quelques effets personnels sans grands attachements, il est possible de réunir le montant qu’il faut.