Qu’est ce que l’assurance voiturette et combien ca coute ?

La-tour-genoise.com » Auto » Qu’est ce que l’assurance voiturette et combien ca coute ?

Une voiturette est un type de voiture ne répondant pas au standard des voitures de tourisme. Selon le Code de la route, il s’agit de quadricycle léger à moteur classé comme VSP (Voitures sans permis). Comme une automobile classique, le propriétaire doit obligatoirement souscrire à une assurance pour se protéger des risques qui pourraient survenir.

C’est quoi l’assurance voiturette ?

Pour une assurance voiturette, il est important de préciser au préalable les caractéristiques d’un tel véhicule. En effet, une VSP doit se présenter de la manière suivante :

  • avoir une puissance maximale de 4 kW
  • un petit format à savoir une cylindrée de maximum 50 cm3
  • elle ne peut transporter plus de 2 passagers
  • vitesse maximale de 45 km/h
  • le conducteur à une moyenne d’âge de 16 ans et doit être titulaire d’une BSR (brevet de sécurité routière).

L’assurance voiturette, comme pour une auto classique, est indispensable pour couvrir les sinistres causés à ou par votre véhicule. Ces sinistres peuvent être des dommages matériels ou corporels. À la souscription d’une assurance, on vous proposera deux types de garanties : obligatoires et optionnelles.

La garantie obligatoire

Suivant l’article L211-1 du Code des assurances, il est obligatoire de souscrire à une VSP au tiers pour une responsabilité civile. L’assureur peut vous rajouter un recours assistance ou défense pénale. Il s’agit d’une couverture d’assurance en cas de dommages causés à un autre véhicule, un bien ou une personne.

Les garanties optionnelles

Elles ne sont certes pas obligatoires mais elles permettent de se prémunir contre toute réparation. Le propriétaire d’une voiturette peut vouloir protéger son véhicule de tous types de dommages. Il choisira donc entre une assurance VSP formule intermédiaire ou à une VSP formule tous risques. En complément de la responsabilité civile, vous avez en option :

  • vol, incendie, explosion
  • bris de glace
  • garantie conducteur
  • dommages tous accidents
  • catastrophes naturelles et technologiques
  • assistance 0 km

Combien allez-vous dépenser ?

Étant une voiturette motorisée, la souscription à une assurance est obligatoire pour tous les propriétaires. Les voiturettes sont de ce fait très économiques notamment sur le kilométrage. Pour déterminer le coût de votre VSP au tiers, formule intermédiaire ou formule tous risques, plusieurs informations sont à préciser. Le devis est important pour permettre de vous proposer les meilleures garanties. Il s’agit précisément d’en connaître :

  • l’usage
  • le kilométrage
  • l’âge du conducteur
  • le type de voiturette (neuve ou d’occasion)
  • les garanties souhaitées ou indispensables
  • zone d’utilisation

Une voiturette neuve par exemple n’aura pas les mêmes tarifs à la souscription comme une voiturette vétuste. Pour une assurance au tiers, les tarifs sont pour la plupart calculés mensuellement. Vous aurez donc des prix variant entre 20 euros et 55 euros. Aussi, les garanties optionnelles rajoutées à la responsabilité civile dépendent de vos besoins. Elles peuvent coûter jusqu’à 62 euros par mois.

La formule tous risques est, quant à elle, la plus chère en assurance. Comme pour les autos classiques, le prix varie en fonction de la valeur neuve de votre véhicule. Car pour le cas d’espèce, en cas d’accident, les frais de réparations sont totalement pris en charge par l’assureur. Vous aurez à débourser un montant entre 42 et 70 euros par mois.

Les prix n’étant pas classiques, il n’est pas évident de déterminer les tarifs de manière aléatoire. Annuellement, l’on peut débourser des centaines d’euros pour l’assurance d’une VSP.

bloc note et crayon

Quels documents doit-on fournir pour une assurance voiture sans permis ?

Vous avez enfin trouvé une assurance pour voiture sans permis qui propose des garanties correctes, à un très bon prix. Elle offre un autre avantage non négligeable : c’est de pouvoir choisir, souscrire et payer directement en ligne. Pour cela, vous allez devoir fournir plusieurs pièces justificatives :

  • Une pièce justificative qui atteste de votre identité. Vous pouvez utiliser votre carte identité, et dans ce cas, vous devrez fournir une copie recto verso. Il est également possible de fournir une copie de votre passeport, si vous en avez un. Attention, par contre un permis de conduire ne constitue pas une pièce d’identité valide.
  • La carte grise du véhicule. Celle-ci ne doit pas forcément être à votre nom. Vous pouvez voir dans certaines occasions un certificat d’immatriculation. C’est ni plus ni moins la même chose.
  • Le BSR ou le permis de conduire d’une autre catégorie. Depuis le 1er janvier 2001, le BSR est devenu obligatoire pour les personnes nées après le 1er janvier 1988. Ce Brevet de la sécurité routière se déroule en 2 étapes. Vous avez une formation théorique qui sera dispensée au collège, en classe de 5ᵉ et de 3ᵉ. En cas de personne non scolarisée, cette formation théorique peut être validée par un ASR. Vous devrez impérativement avoir cette partie théorique, pour pouvoir effectuer la formation pratique. Vous devrez bien entendu avoir choisi l’option quadrisyllabe léger à moteur. La formation pratique dure 7 heures. Vous débutez par un apprentissage sur route fermée, puis vous basculez sur la route proprement dite. Pour finir, 1 heure de sensibilisation aux risques est obligatoire. Le prix de cette formation est très variable d’une autoécole à une autre. Nous pouvons vous donner une fourchette très large, qui va de 150 à 400 euros. Il n’y a pas d’examen final. C’est le moniteur d’autoécole qui jugera si la personne est apte ou pas. Vous recevrez alors un document provenant de la préfecture.

Toutes ces pièces doivent être scannées, puis contrôlées au niveau de la lisibilité. Une fois cette vérification effectuée, vous pourrez payer en ligne votre 1ère mensualité. Vous pourrez ensuite recevoir votre carte verte par mail.

Si vous effectuez votre demande dans la journée, vous pouvez donc souscrire en ligne et assurer votre véhicule en moins de 5 min. Il vous faudra choisir parmi plusieurs formules, mais contrairement aux assurance classiques, les assurances pour VSP ne profitent pas du système de bonus-malus.