Comment savoir que son chien a des problèmes gastriques ?

La-tour-genoise.com » Animaux » Comment savoir que son chien a des problèmes gastriques ?

Le chien est un mammifère domestique qui partage la demeure de l’être humain. Ce dernier est responsable de son alimentation, de sa santé, bref, de son bien-être. Bien de fois, cet animal peut présenter divers signes qui prouvent qu’il a de sérieux problèmes gastriques. En effet, il peut rester calme, insensible aux caresses et montrer son agressivité alors que ce n’est pas son habitude. Les origines de ces troubles digestifs sont multiples. Voici comment savoir que son chien a des problèmes gastriques.

Le manque d’appétit, les vomissements et la fatigue générale

Un chien qui souffre de troubles stomacaux n’aura pas envie de manger. Il repoussera tout aliment y compris la viande et les croquettes pour chien, ses aliments préférés. L’animal agit ainsi pour ne pas augmenter les causes de son malheur. Le manque d’appétit peut provenir d’une atteinte de l’œsophage. En fait, cet organe devient, soit, petit ou très large. Dans tous les cas, une modification du trajet des aliments ou une lésion au niveau de l’œsophage peut pousser la bête à s’abstenir de toute nourriture. La perte d’envie de se nourrir peut aussi résulter de la torsion-dilatation de l’estomac. Un mal qui, si rien n’est fait, peut faire mourir l’animal.

Même si le chien s’efforçait de consommer des aliments, il ne pourra pas les digérer normalement à cause des problèmes gastriques. Il aura l’envie de vomir pour éjecter ce qu’il vient à peine de manger. Cela est dû au fait que son appareil digestif ne joue pas pleinement son rôle. Bien évidemment, un animal qui ne mange pas ou qui vomit fréquemment perdra ses forces et se sentira constamment fatigué.

Il faut donc ouvrir l’œil sur ces trois comportements brusques que sont le manque d’appétit, les vomissements et la fatigue générale.

La constipation ou la diarrhée

Il est important de savoir que la constipation et la diarrhée sont deux symptômes de la défaillance du transit intestinal. En effet, on appelle transit intestinal, l’ensemble des organes qui composent l’appareil digestif du chien comme l’œsophage, l’estomac, le pancréas, la rate, les intestins, etc. Quand ces différents organes sont défaillants, l’animal est alors victime de troubles gastriques notamment la diarrhée ou la constipation.

D’abord, en ce qui concerne la constipation, elle témoigne de la pauvreté des aliments du chien en fibres et en eau. Ces deux nutriments sont pourtant reconnus comme des moyens de prévention de la constipation. Ils sont d’ailleurs riches en bêta-carotènes, en caroténoïdes, en zinc, en potassium et en vitamine A. Quand toutes ces substances manquent dans ces aliments de votre chien, il peut avoir des troubles gastriques qui se manifestent par la constipation.

Pour ce qui est de la diarrhée, elle peut être due à un aliment ou une boisson inappropriée consommée par le chien. Il convient alors de s’assurer du bon état de ce que consomme votre animal. En plus, la diarrhée peut provenir du stress ou d’une maladie virale ou bactérienne.

La colite, la pancréatite et la mauvaise haleine

Les troubles gastriques se perçoivent également chez le chien par l’apparition de la colite qui se caractérise par la présence de sang sur les selles. L’animal peut déféquer et en lieu et place de selles normales, ce sont des selles molles et glaireuses qui apparaissent. Quant à la pancréatite, c’est une inflammation du pancréas, l’un des organes qui intervient dans la digestion du chien. Les deux principaux symptômes de ce mal sont alors le manque d’appétit et la diarrhée. Les causes peuvent être l’ingestion d’un repas trop gras, l’obésité, le traumatisme abdominal, des maladies ou tout simplement, la prise de médicaments, etc.

Il y a enfin la mauvaise haleine. Il faut, de temps en temps, s’enquérir de l’odeur que dégage la gueule de votre animal. Si vous constatez que son haleine est peu agréable, alors sachant que votre compagnon pourrait souffrir de trouble gastrique. L’odeur nauséabonde peut traduire l’abondance de gaz présent dans son ventre qui deviendra ballonné au fil du temps.

La première cause est la consommation d’aliments très peu riches en protides et la majorité des chiens n’aiment pas le glucide qu’ils digèrent très difficilement. Il faut dire aussi que souvent, l’animal lui-même, sans le savoir, avale ses propres poils en se grattant. Cette situation peut entraîner un ballonnement ou un bourdonnement de son ventre.

En somme, il faut faire attention à tous ces signes qui pourraient indiquer que votre compagnon souffre de troubles gastriques.