Comment boire du thé vert : de quelle façon on prend du thé vert ?

La-tour-genoise.com » Santé » Comment boire du thé vert : de quelle façon on prend du thé vert ?

Le thé vert est la seconde boisson la plus bue au monde après l’eau, oui c’est le thé vert et non le Coca-Cola contrairement à ce que nous pensons. Cette boisson très riche en antioxydants, qui éloignent le cancer, est bien plus qu’un liquide chaud, elle offre d’innombrables bienfaits, tout en donnant un sentiment de satiété. Il y a deux déclinaisons du thé vert, celui en sachet ou la poudre de plante. A chacun ses préférences, même si celle en poudre est plus riche et plus adéquate pour la santé.

Préparer du thé vert, l’étape cruciale

Le thé est bon, il offre une explosion de saveur dans la bouche, mais pour atteindre ce goût, il y a une façon de préparation qu’il faut absolument respecter, il ne suffit pas de mettre le thé dans de l’eau.

La première étape pour la préparation du thé, est de prendre une certaine quantité d’eau, selon le nombre de personnes qui en consommeront. Mettre l’eau dans une casserole et la laisser frémir. Par la suite, la laisse refroidir quelques secondes. (30 à 60 secondes suffisent)

Ensuite, on prend une théière, de préférence en céramique, la rincer avec l’eau qu’on a porté à ébullition, cela permettra à la théière de se rincer, mais aussi de se réchauffer pour éviter qu’elle ne refroidisse le thé lors de l’infusion, surtout si on aime son thé bien chaud.

Lorsque la théière sera assez chaude, on met le nombre de cuillères nécessaire, c’est-à-dire que pour une seule personne, une seule cuillère à café suffit. Après avoir mis la quantité de thé en poudre adéquate, on peut rajouter un petit bâton de cannelle pour donner un bon goût, mais cela reste facultatif.

Par la suite, on verse l’eau et on laisse infuser quelques minutes, 1 à 2 min en général. Il ne faut pas laisser le thé infuser trop longtemps car il risque de devenir amer. Dans le cas contraire où il est trop léger, il suffit de rajouter une ou deux minutes supplémentaires, puis retirer les feuilles.

Pour ce qui est du service, les traditions japonaises disent qu’il est bien de servir le thé dans des tasses en céramique, car la matière utilisée pour la théière et la tasse influence beaucoup sur le goût. Le plateau est alors composé de tasses de taille plus ou moins petites, pour avoir un goût plus relevé, des sous-tasses et des torchons, et au centre, on trouve la théière. Lorsqu’on verse le thé, il est bon de remplir un quart de chaque tasse, puis revenir remplir un autre quart…etc, afin d’avoir une certaine homogénéité. Très important aussi, il faut éviter de remplir la tasse jusqu’en haut, c’est perçu comme impoli chez nos amis les Japonnais, donc l’idéal est de remplir 70 % de la tasse.

Accompagner le thé vert

Il y a une liste d’ingrédients, ou plus à proprement dit d’accompagnements, pour apprécier son thé lors d’un goûter ou autres :

  • Des aliments légers : le goût de l’accompagnement ne doit pas l’emporter sur celui du thé.
  • Le sucré-salé : si on aime ça, ça marche parfaitement avec le thé.
  • Les mochis : ce sont des gâteaux de riz gluants japonais, qui marchent parfaitement bien avec le thé.