Que faut il savoir sur les zones Pinel ?

La-tour-genoise.com » Immobilier » Loi pinel » Que faut il savoir sur les zones Pinel ?

Grâce à la loi Pinel, depuis septembre 2014, l’investissement dans un logement neuf destiné à être mis en location peut vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% de son prix d’acquisition.

Vous ne pouvez bénéficier des avantages de ce dispositif que si votre bien immobilier est situé dans une zone éligible à la loi Pinel.

Mais alors qu’est ce qu’une zone éligible à la loi Pinel ? Comment fonctionne le zonage ? Et quelles sont les zones existantes ?

Zonage Pinel et éligibilité, comment ça marche ?

La France est découpée en plusieurs zones géographiques déterminant les zones éligibles à la loi Pinel. Effectivement, elle est découpée en 5 zones distinctes.

  • La zone A bis, la zone A, la zone B1 dites zones « tendues »;
  • les zones B2 et C sont dites « détendues ».

Les zones tendues sont les zones ou la demande est supérieure à l’offre en logement, les zones détendues quant à elles sont les zones ou l’offre est suffisante. Le principal objectif de la loi Pinel consiste à augmenter et encourager la construction de logements locatifs, dans le but de soulager les tensions sur le marcher locatif là ou elles sont les plus fortes.

Ces logements construits dans le cadre du Pinel, doivent respecter un plafond de loyer, ce dernier varie selon la zone géographique.

Aussi, les ressources du locataire de votre logement ne doivent pas dépasser un certain seuil, le Pinel cherche à favoriser l’accès des ménages les plus modestes à la location.

C’est dans cet esprit, que les propriétaires sont contrains de louer 20% moins cher que la moyenne. Cette notion de « zones » ne date pas d’aujourd’hui, elle a été pensée en 2003 dans le cadre de la loi Robien. Depuis, le zonage a été revu plusieurs fois afin de s’adapter aux fluctuations du marcher immobilier français.

Les zones éligibles Pinel

Si vous désirez investir dans le Pinel, le choix de la zone est crucial, car c’est de ce choix que dépendront les plafonnements du loyer et des ressources du locataire. Voici les différentes zones éligibles au Pinel :

Zone A bis

Cette zone regroupe la ville de Paris et la petite couronne. Dans cette zone, le maximum que vous pouvez demander par mètre carré est de 17.43 euros par mois.

Par contre, il est assez difficile de trouver un investissement à paris, les investissements étant plafonnés à 300 000 euros.

A moins d’investir dans un studio, il vous sera très difficile voir impossible de trouver un investissement à se prix là.

Zone A

Cette zone concerne les grandes villes telles que Lille, Lyon, Marseille, la cote d’Azur, Montpellier et la partie française de l’agglomération de Genève. En 2021 le maximum que vous pouvez demander par mètre carré est de 12.95 euros par mois. Ces grandes agglomérations présentes de belles opportunités assez fréquemment. En effet, de plus en plus de franciliens se tournent vers la province pour s’installer ou investir. En outre, certaines villes comme Lyon, Montpellier ou encore Lille qui attirent beaucoup d’étudiants entrainant un dynamisme et une forte demande de logement.

Zone B1

Cette zone regroupe les villes qui comptent plus de 250 000 habitants telles que bordeaux, Grenoble, Nancy, les DROM et la Corse. Dans cette zone, le maximum que vous pouvez demander par mètre carré est 10.44 euros. Bien que ces villes soient moins habitées, les avantages culturels et historiques qu’elles proposent contribuent à attirer les investisseurs. De nombreux projets urbains fleurissent de plus en plus dans ces villes.

Suppression de zones éligibles

Pour une meilleure adaptation aux fluctuations du marcher immobilier, le zonage est régulièrement revu.

En conséquence, les zones C et B2 considérée moins tendues ont été supprimées du dispositif depuis 2018.

Le but de cette réforme du zonage et de booster l’investissement locatifs dans grandes agglomérations, ces dernières sont très dynamiques et attractives.

Cependant, le prix élevé du loyer les rend difficilement accessibles pour les foyers fiscaux aux revenus les plus modestes. Ce nouveau découpage visait à reconduire le dispositif Pinel jusqu’à cette année, passé 2021, c’est la loi Wargon qui prendra le relais.

Confiez votre projet à un cabinet spécialisé dans la loi Pinel

Avec les investissements locatifs, il y a souvent des erreurs qui méritent votre attention. En effet, si vous n’achetez pas le bon logement ou si vous oubliez de vérifier la compatibilité de certaines zones, votre dossier pourrait être refusé.

  • Un cabinet a la particularité de maîtriser parfaitement la loi Pinel, il peut alors trouver le meilleur logement.
  • Vous devez seulement partager quelques informations comme votre budget et votre projet pour cet investissement locatif.

Un professionnel pourra vous accompagner au cours de toutes les étapes et vous pourrez enfin profiter de revenus supplémentaires.

Pourquoi avoir un paillasson coco sur mesure ?

Le paillasson peut être personnalisé

Si les particuliers le choisissent pour ne pas salir le revêtement du sol, d’autres comme les entreprises l’utilisent comme un moyen de communication à part entière. Il permet ainsi de limiter l’entretien des sols et de guider les visiteurs.

  • Certes, vous pouvez choisir plusieurs revêtements pour ce paillasson qui répond à toutes les attentes même les plus précises en termes de robustesse.
  • Il sera aussi préférable de le personnaliser en fonction de la charte graphique de votre société.

Vous pouvez utiliser le logo de votre entreprise, les couleurs, le message ou encore le slogan, cela dépend aussi de la taille puisque certains paillassons sont très longs.

Quelques critères importants pour la loi Pinel

Vous devez prendre en compte plusieurs éléments si vous souhaitez vous lancer dans la mise en place de ce dispositif de défiscalisation. Il faut être attentif aux différentes zones compatibles, car tous les logements ne sont pas éligibles.

  • Les plafonds pour les ressources et ceux dédiés aux loyers sont aussi primordiaux pour que votre dossier soit accepté.
  • La loi Pinel permet d’avoir près de 6000 euros d’économies par an par rapport aux impôts si vous respectez toutes les conditions.

Il sera aussi judicieux de réfléchir à la durée de location qui peut être de 6 ans au minimum et de 12 ans au maximum.