Quelles sont les pratiques à suivre pour bien investir dans le vin ?

La-tour-genoise.com » Cuisine » Quelles sont les pratiques à suivre pour bien investir dans le vin ?

Le vin est un des éléments les plus importants dans la culture française, il est impossible de parler de gastronomie française sans évoquer ce légendaire beverage qui fait parler de lui dans les quatre coins du monde.

Investir dans ce domaine peut être très intéressant et drentable, mais pour cela il est important d’être connaisseur et d’avoir les bonnes clés en main pour réussir son placement.

En effet, pour bien investir dans le vin, il existe certaines règles et quelques pratiques à respecter. Elles permettent d’éviter un maximum les erreurs et de rentabiliser presque immédiatement le placement. Alors que faut-il savoir avant de bien investir dans le vin ?

Que faut-il faire pour bien investir dans le vin ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, investir dans le vin n’est pas une mince affaire, il ne suffit pas de tirer au sort une bouteille et d’attendre que les bénéfices s’enregistrent automatiquement, c’est un tout autre processus qui nécessite réflexion.

En effet, afin de pouvoir réussir son placement, il est nécessaire d’accomplir de nombreuses choses. La toute première est de faire une étude globale du marché, c’est ainsi qu’il est possible de connaître les bases et de surtout se familiariser avec les préférences du grand public.

Ensuite, il est important de choisir des vins issus de régions plutôt traditionnelles, car bien que les nouvelles régions semblent réussir, les classiques restent très sûrs et permettent d’éviter les catastrophes.

Aussi, pour donner une touche de renouveau à son investissement et lui donner plus de chances de réussir, il est conseillé de varier ses horizons. Il faut donc investir dans plusieurs vins issus de régions différentes avec un bon choix de millésimes et pourquoi pas, opter pour des vins biologiques ou naturels pour arriver à séduire plus de monde.

Bien entendu, pour bien investir dans le vin, il est nécessaire de respecter la législation faite à cet effet. Pour résumer, voici les quelques étapes à suivre pour la réussite du placement :

  • Étudier le marché ;
  • sélectionner les bonnes régions ;
  • choisir les vins aux meilleurs potentiels ;
  • respecter la législation.

Quelles sont les meilleures régions pour un bon investissement dans le vin ?

Pour répondre simplement à cette question il faut dire qu’il n’y a pas réellement de bonne ou de mauvaise région, car même si une bonne région est mal exploitée, elle n’a aucune chance de rendre un vin intéressant et vice versa.

Afin de réussir ses investissements dans le vin, la meilleure solution qui s’offre à vous est de diversifier les régions. Ainsi, il est possible d’obtenir un bon mix et d’en tirer un maximum de bénéfices.

De ce fait, les investisseurs peuvent tout à fait choisir des régions traditionnelles pour leur sûreté, mais ils peuvent également incorporer de nouvelles régions pour faire de leur investissement un bien meilleur plan.

Il faut rappeler que même en diversifiant les régions viticoles, il faut aussi diversifier les vins et leur processus de fabrication. Les vins classiques ne sont plus les seuls à avoir du potentiel, car même les vins plus récents réussissent à attirer de plus en plus de monde.

Il s’agit par exemple des vins bios, biodynamiques ou naturels tels que le vin de Clos des Papes issu de la région du Rhône, le vin de Stéphane Tissot issu de la région du Jura ou encore le vin de Château Pontet Canet issu de la région de Bordeaux.

Pourquoi est-ce intéressant d’investir dans le vin ?

L’intérêt qui tourne autour du vin est des plus intéressants, car cette boisson est considérée comme un luxe chez de nombreux individus. Investir dans le domaine peut donc être très lucratif, mais à condition de bien respecter toutes les règles imposées par le marché.

De plus, il faut savoir qu’en réussissant à faire le bon choix, il est possible de bénéficier de très nombreux avantages, car certaines bouteilles valent littéralement de l’or, sans aucune exagération.

Cependant, il faut savoir que bien que la rentabilité de l’investissement dans le vin soit intéressante, il faut tout de même garder en tête qu’il s’agit principalement d’un investissement sur le long terme. Il faut donc être prêt à s’engager et à ne pas baisser les bras, que le placement soit vite rentable ou non, il est crucial de garder les idées claires.

Un investissement dématérialisé, c’est possible

Certaines personnes ont tendance à penser que l’investissement pour le vin doit être physique, mais des sites Internet ont développé des solutions beaucoup plus sympathiques. Ces dernières vous permettent de stocker du vin en ligne en profitant d’une belle rentabilité.

  • Le principal avantage concerne le stockage puisque vous n’aurez pas besoin d’une cave avec toutes les conditions requises.
  • Avec des experts, vous pourrez aussi opter pour les meilleures bouteilles afin que le taux de rentabilité soit le plus conséquent.

Il ne suffit toutefois pas d’acheter des bouteilles de vin, vous devez réellement être vigilant en choisissant les bons crus.

Un investissement sur le long terme

Contrairement aux idées reçues, vous ne pourrez pas gagner de l’argent d’une année à une autre avec des bouteilles de vin. Ces dernières doivent atteindre leur apogée et il faut souvent attendre plus de 10 ou 20 ans.

  • De plus, ce sont certains vins qui sont rentables, il faut des cuvées exceptionnelles avec des saveurs incroyables.
  • Seuls les professionnels peuvent savoir si cette cuvée sera réjouissante ou très décevante.

N’hésitez pas à regarder avec précision la rentabilité supposée notamment pour les Grands Crus afin d’avoir quelques idées concernant la plus-value qui peut être assez faible dans certains cas.