Comment protéger ses grains de beauté lors d’une épilation à la lumière pulsée ?

La-Tour-Genoise.com » Beauté » Épilateur » Comment protéger ses grains de beauté lors d’une épilation à la lumière pulsée ?

Comment protéger ses grains de beauté lors d’une épilation à la lumière pulsée ?

Ces appareils sont parfaits pour supprimer les poils après quelques séances seulement. L’utilisation peut être envisagée au niveau du maillot et d’autres zones sont compatibles avec cet épilateur. Par contre, si vous avez des grains de beauté, n’hésitez pas à consulter un dermatologue puisqu’il est toujours intéressant d’avoir un suivi. Si vous cherchez à savoir comment les protéger, nous avons deux astuces à vous proposer et sachez qu’elles sont vraiment très pratiques.

Des gommettes ou un simple crayon blanc

Aucune contre indication selon la dernière étude L’épilation à la lumière pulsée connaît un franc succès depuis quelques années, que ce soit chez les femmes et les hommes. Vous pouvez alors vous débarrasser d’un poil très facilement puisque l’augmentation de la température a tendance à supprimer le bulbe. Un tel appareil est abordable puisque les prix s’articulent autour de 500 euros, il n’est donc pas surprenant que le succès soit aussi renversant. Par contre, une peau avec des grains de beauté est fragile et propice à certains problèmes de santé comme des cancers.

  • Pendant la séance, vous devez donc les protéger avec notamment un crayon blanc que vous pourrez trouver dans le rayon des cosmétiques de votre centre commercial.
  • Tous les grains de beauté doivent être recouverts, cela est valable pour une peau féminine ou masculine.
  • Si vous avez des tatouages, des manifestations cutanées ou encore un maquillage permanent, sachez que cette épilation à la lumière pulsée est déconseillée.
  • Une autre solution consiste à utiliser des gommettes qu’il faut donc coller sur le grain de beauté qu’il soit petit ou grand, léger ou volumineux.

Le but premier consiste à éviter que la lumière pulsée de l’épilateur se retrouve à flasher le grain de beauté puisque les conséquences pour votre santé ne sont pas à négliger. Ce n’est toutefois pas la seule protection que vous devez envisager avec cet appareil qui utilise la lumière pulsée.

Le port des lunettes est largement recommandé avec un epilateur à lumière pulsée

Attention à votre grain de beauté dans le dos Même si, en théorie, la lumière pulsée s’avère être pratique et très efficace, sachez qu’elle peut être cauchemardesque dans certains cas de figure. Il est donc conseillé de bien suivre les recommandations des fabricants, et même de votre dermatologue. Que ce soit avec une séance d’épilation au laser ou avec la lumière pulsée, il y a des précautions à prendre. Vous devez porter des lunettes qui sont conçues pour vous protéger des flashs lumineux, et même des rayons UV.

Une étude réalisée par la commission de sécurité des consommateurs a montré que certains capteurs pouvaient laisser passer la lumière. Cette fuite peut détruire sur le court et le long terme les cellules de la rétine. Ces désagréments sont irréversibles, d’où l’intérêt de bien vous protéger avant d’envisager une telle utilisation du laser ou des épilateurs à la lumière pulsée. Il ne suffit pas toujours de tourner la tête ou de fermer les yeux, les lunettes de protection sont vraiment importantes.

Attention à votre type de peau et à vos poils du maillot au visage !

Attention aux grains de beauté du visage lors d'une épilation définitive Il y a finalement de nombreuses restrictions à ne pas négliger pour que le laser ou la lumière pulsée ne soient pas problématiques. Dans un institut de beauté, vous pourrez avoir rapidement un diagnostic par rapport à votre peau et à vos poils, cela permet de savoir si cette technologie IPL peut être envisagée. Dans certains cas de figure, notamment lorsque la peau est foncée, il est préférable de confier cette épilation à une esthéticienne ou à un dermatologue pour être à l’abri de tous les désagréments.

  • En fonction des appareils, vous pouvez envisager une épilation du visage à la lumière pulsée, mais évitez la zone autour des yeux et les sourcils.
  • Les appareils utilisent la mélanine pour intervenir sur le poil, les capteurs détectent alors plus facilement ce dernier sur une peau blanche et lorsque les poils sont noirs.
  • Il peut être conseillé de programmer une séance pour une épilation à la lumière pulsée si vous avez des poils très clairs ou roux, mais la vigilance est de mise.
  • Lorsque les poils sont noirs sur une peau foncée, sachez que c’est la technologie YAG qui sera préconisée.

Lorsque la mélanine n’est pas présente à savoir avec les poils blancs, sachez que l’épilateur est déconseillé puisque le capteur ne pourra pas détecter ces derniers. Vous risquez alors d’augmenter l’intensité et vous pourriez être la cible d’une brûlure plus ou moins forte. Lorsque la lumière pulsée n’est pas envisageable, vous devrez alors opter pour les méthodes d’antan à savoir le rasoir, la crème dépilatoire, la cire ou encore l’épilateur classique qui arrache le bulbe. Ce dernier est efficace, mais, malheureusement, il favorise aussi les poils incarnés.

La lumière pulsée présente-t-elle des avantages ?

Protection contre la lumière pulsée recommandée par les fabricants d'appareils Si vous avez des taches de rousseur ou encore des grains de beauté, il est préférable de vous rendre dans un institut pour être accompagné au cours des différentes séances. Certaines manifestations cutanées à cause d’une mauvaise utilisation sont parfois irréversibles, il serait alors dommage d’abîmer votre peau pour cette lutte contre les poils. Lorsque toutes les conditions sont réunies et si tous les risques sont limités au maximum, sachez que vous pourrez profiter de quelques points positifs.

En effet, cette épilation n’est pas douloureuse, il faut que l’intensité soit réglée avec précision pour ne pas brûler la peau. Vous devez prévoir 5 minutes seulement pour traiter les deux jambes, l’usage est donc plus rapide qu’un épilateur classique. Vous n’utilisez pas la colle qui s’immisce partout ou encore le rasoir qui favorise une repousse très rapide. Ce dernier entraîne aussi des démangeaisons alors que l’épilation à la cire peut engendrer des rougeurs. Pour que les résultats soient positifs après trois mois, vous devez programmer plusieurs séances au cours de la semaine.

Pensez également à raser votre peau un mois avant la séance puis une semaine avant celle-ci. Les poils seront alors beaucoup plus visibles. Il faut par contre prendre le temps de recouvrir tous les grains de beauté avec du crayon blanc ou des gommettes. Ces dernières peuvent être conçues spécialement pour une séance à la lumière pulsée, mais les versions classiques seront amplement suffisantes. Le but est de protéger ces grains de beauté pour qu’ils ne soient pas flashés.